La vie Communale

Portrait d'un poilu de Lézigné

LÉZIGNÉ, un village d’Anjou pendant la Grande Guerre

Comme dans la plupart des communes de France, un Monument aux "enfants de Lézigné  morts pour la France"  a été érigé aux lendemains de la Grande Guerre. Si 15 noms, 15 drames y figurent aujourd’hui, c’est un peu plus de 80 hommes âgés de 19 à 47 ans qui seront mobilisés dès le 1er août 1914. Durant les 4 années qui suivent, et à l’occasion des commémorations du Centenaire de 14-18, une série d’évènements se dérouleront dans la commune. Dès à présent, alors qu’il y a 100 ans l’Empire allemand déclarait la Guerre à la France le 3 août 1914, vous pouvez suivre le parcours d’un de ces hommes, dont un nouveau  portrait paraîtra sur un blog destiné à cet effet, et ce au début chaque  mois à jusqu’en Novembre 2018. Ce projet a également pour objet de s’intéresser plus largement à la vie de la commune du début du siècle à l’entre-deux-guerres, à travers les bouleversements que ce conflit a pu provoquer sur la société villageoise…  Il suffit pour cela de copier le lien suivant : http://lezigne1418.over-blog.com

Premier portrait sur le premier poilu de Lézigné "tué à l’ennemi" : Disparu le 22 août 1914 : Jean Baptiste Loison.

Alain Chiron, 26/07/2014

Accès rapide